Les habitants de Sidi Abderrahman Histoire d'Être(s)

Scroll this

En vous promenant sur la corniche de Casablanca, avant d’arriver au Morocco Mall, vous ne manquerez pas d’apercevoir, à votre droite, un rocher. Vous serez intrigué et vous pousserez peut-être votre curiosité à aller sur place. Un pont pour piétons vient d’y être construit et relie enfin l’îlot à la corniche de Casablanca. Peu de Casablancais pourtant s’y aventurent. De jeunes femmes, en groupes, vont et viennent.
Avant, de grosses chambres à air permettaient d’embarquer les visiteurs. Ils n’étaient déjà pas nombreux, les non-initiés, à se rendre à Sidi Abderrahman. C’est Mohamed, un des habitants, ancien passeur et toujours pêcheur, qui nous le chuchote.

Il aura fallu s’échapper des regards et des remontrances des autres habitants, se mettre à l’écart, pour qu’il nous raconte ce qui se passe sur cet îlot intriguant. Et surtout ne pas prendre de photos.
Avant, nous avons traversé les ruelles, puis atterri près de l’enclos des animaux qui ont été offerts par les visiteurs venus apaiser leur tourments et remédier à leurs maux. «Ah, si Sidi Abderrahman voyait cela, il les chasserait tous!» nous confie Mohamed.

Retournons aux origines du lieu. Cette petite île, tout près des boîtes de nuit branchées, est le mausolée d’un homme saint, pieux et généreux, qui avait choisi ce rocher pour se rapprocher de Dieu. La zone se nomme Aïn Diab, la source des loups. Ils venaient s’y abreuver et Sidi Abderrahman jouait de la flûte pour les éloigner.
Aujourd’hui, quelques personnes viennent s’y recueillir et disposent des bougies, vendues à l’entrée.
En plus des fidèles installés sur place, une femme le servait, Lalla Zahra, et c’est elle que les femmes, en quête d’un mari, viendront voir. La légende commence.
Quelques familles habitent encore dans les maisonnées et ce sont toujours les femmes qui accueillent les visiteuses. Elles devront entrer dans l’océan et se faire mouiller par sept vagues, c’est le rituel qui se réalise à l’abri de tous.

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Send this to a friend