Casablanca Identité

Scroll this

Casablanca. La maison blanche. Si ses bâtisseurs sont encore discutés, étaient ce les Phéniciens, les Romains, ou encore des tribus berbères; la cité Anfa, de sa première appellation, est d’abord riche d’un patrimoine préhistorique étonnant.
Son développement, depuis 1907, a révélé, par des carrières mises à jour, un bestiaire diversifié mais aussi des restes de l’Acheuléen, précurseur de l’homme moderne. Originaire de l’Afrique orientale, cette civilisation, née il y a près d’1,5 millions d’années, partira à la conquête du continent puis de l’Asie et l’Europe.

Sautons les époques pour atterrir au 12ème siècle (de notre ère!). Anfa est déjà un port convoité, sa situation a toujours été stratégique. Toutes les dynasties qui se succèderont au Maroc se le disputeront. Ce sont pourtant les Portugais qui, au 15ème siècle, détruisent la ville, en réponse aux attaques des corsaires.
Elle ne sera reconstruite qu’au 18ème siècle par le sultan alaouite Sidi Mohamed Ben Abdellah. A la fin du siècle, la ville est baptisée Dar El Beida, la maison blanche.

Le 19ème siècle marque un tournant. Le commerce s’intensifie, les liaisons avec les principaux ports européens sont plus fréquentes, les négociants s’installent, Casablanca devient une ville économique, avec sa médina. Elle commence alors à attirer les Marocains de tout le Royaume mais il faudra encore attendre le début du 20ème siècle pour que les travaux d’aménagement du port, confiés aux Français, débutent et signent vraiment l’expansion de la ville. A partir de 1912 et le début du protectorat français, Casablanca commence à connaître ses premières constructions en dehors de la médina. Celles-ci, depuis, se poursuivront sans cesse.

Signe particulier
Casablanca abrite la Mosquée Hassan II qui possède le haut minaret du monde.

Nom des habitants
Casablancais ou casaouis (en arabe dialectal marocain).

Nombre d’habitants
Près de 4 000 000 habitants

CasaMémoire
Cette association de sauvegarde du patrimoine architectural du 20ème siècle au Maroc organise des visites en groupe avec des guides bénévoles qualifiés et passionnés.
Quatre circuits sont proposés:
-Médina, 1 h 30 de visite à pied
-Centre-ville: La “nouvelle ville européenne” et les différents styles architecturaux qui la composent. 2 h 30 à 3 h de visite à pied
-Habous: 2 h de visite à pied
-Quartiers périphériques: 3 h de visite en bus
Réservations nécessaires 2 à 3 semaines à l’avance.
L’association fonctionne avec les dons des visiteurs, à leur discrétion.
Contactez casamemoire@casamemoire.org

Modes de transport
Taxi rouge. Appelé «petits taxis», ils vous permettent de circuler dans la ville uniquement, ils sont équipés d’un compteur. A héler dehors, ils sont nombreux.
Taxi blanc. Appelé «grands taxis», ils peuvent sortir de la ville. Devant les grands hôtels ou demander à la réception du vôtre d‘en appeler un. Entendez vous sur le tarif de la course avant le départ.

Spécialités culinaires
Casablanca se dispute un peu avec Rabat l’origine du couscous aux sept légumes. Comme moins de 100 km les séparent, disons que c’est un plat du vendredi qui est aussi bon dans la capitale que dans la ville économique!

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Send this to a friend