Caliente, chaud devant! Street food

Scroll this

Le caliente de Tanger est ce que la socca est à Nice, ce que la farinata est à Gênes, ce que la calentica est à Oran… Une spécialité méditerranéenne à base de farine de pois chiche. Cette galette-crêpe salée est cuite dans les fours publics, puis vendue par des marchands ambulants vers le coup de 16 h. Un en-cas attendu autant par les adultes que les enfants.
“Caliente” signifiant chaud en espagnol, il se déguste ainsi, saupoudré à la minute de poivre. Certains ajouteront dans la recette du cumin, d’autres des oeufs, chacun à sa touche. Ce qui est sûr est que le dessus doit être bien doré.
Eté comme hiver, à Tanger, il y a toujours une ambiance “muy caliente”…

Recette du caliente

250 g de farine de pois chiche
450 ml d’eau
2 oeufs
20 ml d’huile d’olive
2 g de sel
Poivre

Battre les oeufs avec la farine et l’eau.
Ajouter l’huile d’olive, le sel et du poivre.
Bien mélanger et laisser reposer la pâte toute une nuit, à température ambiante.
Le lendemain, couler la pâte dans un moule rond et faire cuire au four à 200ºC (390ºF) pendant 30 à 40 min.
Après 15 min de cuisson, dorer à l’oeuf, si désiré.
Sortir du four, saupoudrer de poivre ou de cumin, au goût, et servir.

2 Comments

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Send this to a friend