Beldi Country Club Dans l'intimité des hôtels de Marrakech

Scroll this

Le Beldi, c’est avant tout le retour d’un homme, Jean-Dominique Leymarie, dans le pays de son enfance, qu’il n’avait jamais oublié. Il a passé dix ans à Casablanca et puis, après ses études en France, le monde s’ouvre à lui, il a l’âme d’un bâtisseur et il conçoit des golfs dont le sien, à Paris.

Il y a 20 ans, il se décide pour une maison de vacances, dans la médina de Marrakech, qu‘il restaure. Puis, un terrain à six kilomètres de la ville où, en 2005, il organise le mariage de sa fille. Il reçoit alors des demandes d’organisation d’événements, c’est une révélation. Sa femme et lui quittent Paris, ils s’installent dans leur riad en médina et bâtissent le complexe Beldi Country Club.
L’architecture est en pisé, l’esprit, rural avec quelques touches artistiques, lové dans une végétation riche. Les 14 000 plants de roses à l’entrée, les oliviers et la nature foisonnante invitent à la promenade au cours de laquelle on découvre l’atelier de poterie, le souk, l’atelier du verre Beldi,… autant de projets qui sont aussi gérés par son fils, Alexandre Leymarie.
Se ressourcer au Beldi, c’est prendre son temps, plonger dans la longue piscine et encore et toujours s’y balader.
www.beldicountryclub.com

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Send this to a friend