Aïdi, le chien de l’Atlas Faune+Flore

Scroll this

Originaire du Maroc, l’aïdi signifie “chien” dans la langue berbère. Ce petit chien de montagne évolue dans les montagnes de l’Atlas. Il n’est pas un chien de berger, au sens de la conduite du troupeau, mais protège les animaux, les personnes et les biens des prédateurs.
Son besoin d’espace ne l’empêche pas d’être très vigilant et fidèle; il ne craint ni le sanglier ni le singe magot. L’aïdi est tout à fait adapté à son milieu, sa fourrure le réchauffe en hiver et il supporte très bien les chaleurs d’été.

Dans la région d’Ifrane, vous aurez peut-être l’occasion de croiser sa route; son regard vif et perçant vous tiendra à distance. Les bergers nomades des montagnes au Maroc l’ont
toujours connu près d’eux et il est, encore aujourd’hui, difficile de retracer avec exactitude ses origines. Sur les 500 chiens recensés par le Club du chien de l’Atlas, le tiers seulement serait de pure race, ce qui indiquerait que l’espèce est en danger.

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Send this to a friend